Rodrigue CALDERON

baryton

Rodrigue CALDERON a commencé sa carrière artistique en tant que danseur classique. Il étudie la danse à Nîmes avec Michèle LUCIBELLO, première danseuse, directrice d’une grande école de danse et maitresse de ballet à l’Opéra de Nîmes. Dès son plus âge, passionné d’opéra et de danse, il assiste à un grand nombre de représentations lyriques avec les plus grands chanteurs, développant ainsi son goût et une connaissance d’un répertoire presque oublié aujourd’hui. 

Rodrigue CALDERON a commencé sa carrière artistique en tant que danseur classique. Il étudie la danse à Nîmes avec Michèle LUCIBELLO, première danseuse, directrice d’une grande école de danse et maitresse de ballet à l’Opéra de Nîmes. Dès son plus âge, passionné d’opéra et de danse, il assiste à un grand nombre de représentations lyriques avec les plus grands chanteurs, développant ainsi son goût et une connaissance d’un répertoire presque oublié aujourd’hui. 

Engagé en tant que soliste dans le corps de ballet de l’Opéra de Nîmes, il danse tous les grands ballets du répertoire lyrique « Faust, Hérodiade, Thaïs, La Favorite… », ainsi que beaucoup de ballets d’opérettes classiques. Intégré ensuite dans le corps de ballet de l’Opéra national de Paris, il reste dans la compagnie 8 ans. Il est nommé « Coryphé » en 1988 et participe à tous les grands ballets du répertoire de l’Opéra, en France comme à l’étranger (Etats-Unis, Japon, Russie…), et travaille avec les plus grands professeurs et chorégraphes du moment (Alexandre KALIOUJNI, Gilbert MAYER, Noëlla PONTOIS, Cyril ATANASSOF, Rudolf NOUREEV, Roland PETIT, Maurice BEJART.

Sa passion pour le chant toujours présente, il décide de travailler sa voix et il rencontre Géori BOUE et Jacques LUCIONI en arrivant à Paris. Cette rencontre sera un tournant décisif dans son orientation artistique car, après plusieurs années de travail, il peut envisager une carrière de baryton d’opéras. Il décide de quitter le ballet de l’Opéra et de se consacrer entièrement à cette discipline. Il intègre alors le centre de formation de l’Opéra de Paris en 1997 et travaille avec Regina RESNIK , Janine REISS, Anne-Marie FONTAINE, Michèle VOISINET… se formant ainsi un répertoire.

Il remporte la même année le deuxième Prix du « concours national des voix d’Or » à Rouen et débute dans « Dapertutto », salle Gaveau à Paris. 

Il entame alors une carrière en France, Suisse, Belgique, Maroc… où il chante Mercutio « Roméo et Juliette », Ourrias « Mireille », Sylvio « Paillasse », Gugielmo « Cosi fan tutte », Don Giovanni « rôle titre », Oreste « Iphigénie en Tauride », Zurga « les Pêcheurs de Perles », Figaro « le Barbier de Séville », Marcello « La Bohême », Germont « La Traviata », Carmen « Escamillo »… sous la direction de chefs d’orchestre comme Michel PLASSON, Giuliano CARELLA…

Il complète également sa formation de comédien avec des acteurs de la Comédie Française (Philippe RONDEST et Bruno PUTZULU), ce qui lui permet d’aborder un répertoire plus léger, l’opérette classique, où la comédie et la danse sont très sollicitées. Il incarne alors Danilo « La Veuve Joyeuse », Florestan « Véronique », Fonségur « Rêve de Valse », Duparquet « Ciboulette », Monsieur Beaucaire « rôle titre »…

Il participe à la reprise du spectacle de Michel FRANZ « Rue de la Gaîté » mis en scène par Philippe RONDEST et se produit dans cette production 400 fois en France, Suisse et une série de 5 mois au théâtre des Bouffes-Parisiens.

Il chante la comédie musicale, notamment à l’occasion de grands galas (Versailles, Maison Opéra, Musée Jacquemart-André, Hotel Crillon, Hotel Meurice, Sénat, Château du Champ de Bataille…).

Répertoire

Carmen « Bizet » (Escamillo)

Les Pêcheurs de Perles « Bizet » (Zurga) 

Mireille « Gounod » (Ourrias)

Roméo et Juliette « Gounod » (Capulet)

Thaïs « Massenet » (Athanaël)

Les Contes d’Hoffman « Offenbach » (4 rôles)

La Damnation de Faust « Berlioz » (Mephistophélès)

Pelléas et Melisande « Debussy » (Golaud)

Lucia di Lammermoor « Donizetti » (Enrico)

Traviata « Verdi » (Germont)

Othello « Verdi » (Iago)

Tosca « Puccini » (Scarpia)

Bohême « Puccini » (Marcello)

Madama Butterfly « Puccini » (Sharpless)

Don Giovanni « Mozart » (rôle titre)

Le nozze di Figaro « Mozart » (Le Comte)

La grande Duchesse de Gerolstein « Offenbach » (Le Général Boum)

La Belle Hélène « Offenbach » (Agamemnon)

Ciboulette « Hahn »  (Duparquet)…

En France & à l'étranger

Salle Gaveau Ÿ Théâtre du Tambour Royal Ÿ Opéra-Théâtre de Massy Ÿ Maison de la culture de Créteil Ÿ « Opéra en Ile de France » Ÿ Musée Jacquemart André Ÿ Château de Versailles Ÿ Angers Ÿ Toulon Ÿ Marseille Ÿ Rouen Ÿ Caen Ÿ Dijon Ÿ Bordeaux Ÿ St. Etienne Ÿ Lyon Ÿ Toulouse

Italie Ÿ Suisse Ÿ Belgique Ÿ Maroc